Technologie  
Eterna Spherodrive
Greater efficiency for increased longevity
TOP
Présentation

En 1948 déjà, Eterna avait créé l'événement avec son système de masse osciliante à roulement à billes et à faible friction pour remontage automatique, qui allait devenir célèbre sous le nom d'Eterna Matic. 

 
Entre 2007 et 2009, une équipe composée d'ingénieurs, de constructeurs et d'horlogers s'est attelée à la tâche pour mettre en évidence le même principe: cette fois-ci avec un barillet monté sur roulement à billes. 
 Ce double roulement à billes est une grande avancée sur le plan de la qualité du mouvement de base 
L'idée

Au cœur de tout mouvement mécanique se trouve un accumulateur d’énergie avec système de transmission appelé barillet. Il contient et commande le ressort qui s’arme et se déroule lentement pour alimenter le mouvement, générant des frottements et des tensions extrêmes durant le processus. Ce système séculaire a désormais été considérablement

amélioré par l’introduction, en position stratégique, de roulements à minuscules billes en oxyde de zirconium autolubrifiantes. Appelés Eterna Spherodrive, ces roulements permettent aux composants concernés de tourner avec plus de facilité, limitant considérablement l’usure et améliorant nettement la performance globale de la montre.

 

Les avantages
 
Grande durabilité grâce au mouvement roulant, supprimant les pressions importantes dans le mécanisme, d’où moins de frictions et d’abrasion.
 
Meilleure transmission de l’énergie: un barillet stable permet un engrènement optimal avec le rouage, améliorant ainsi la transmission de l’énergie.
 
Pas de lubrification (huile) grâce au roulement à billes en oxyde de zirconium non lubrifié.
 
Réserve de marche plus importante grâce à un ressort moins épais.
 
Montage et révision de la montre facilités et erreurs minimales: suppression de l’ajustage et du réglage grâce au roulement à billes.
 
Travaux de révision moins complexes car il n’est plus nécessaire de remplacer systématiquement le barillet après 3 à 5 ans suite à l’usure normale. Des essais sur 20 ans n’ont pas démontré d’usure significative.